dimanche 15 janvier 2017

L'ogre, Margotte et la galette


Titre : L'ogre, Margotte et la galette
Auteur : Catherine TAMAIN
Illustrateur : Marjorie BEAL
Editeur : Âne  bâté Editions
Année : 2015
Genre : Album

Résumé : Un ogre affamé veut manger une petite fille qui lui rétorque : "Stop ! Ne me mange pas ! Je connais un bien meilleur goûter ! As-tu déjà mangé de la galette ?
Allez ! je veux bien t'en faire une, mais tu dois d'abord aller chercher tous les ingrédients."

Mon avis :  C'est un album que j'ai lu et découvert dans la cadre du Festival du premier livre jeunesse auquel je participe au CDI depuis quelques années déjà. C'est toujours l'occasion pour moi de lire des albums et de faire de jolies découvertes que je peux partager avec mes élèves.

Ainsi, je vous conseille vraiment ce livre très rigolo qui met en scène un ogre très gourmand  qui dévore tout sur son passage ; mais il va rencontrer une petite fille courageuse, astucieuse et débrouillarde qui va réussir à embobiner le géant grâce à une belle galette des rois !
Mais je ne vous en dit pas plus !!

J'ai vraiment aimé cette histoire qui m'a mise de bonne humeur. il y a beaucoup d'humour.
Il peut être lu par les parents à leurs enfants mais aussi par un enfant qui commence à lire tous seul puisque dans le texte , des mots sont imprimés en gros caractères !
Le texte est compréhensible car les phrases sont assez courtes et accompagnées de dessins qui permettent de comprendre l'histoire !


Les illustrations sont très colorées et les  dessins m'ont fait penser à des collages que l'ont faisait à l'école primaire. Même si pour ma part, ce n'est pas ce genre d'illustrations qui me plaisent, elles devraient attirer et plaire aux jeunes enfants !

Le dernier point positif est que nous trouvons la recette de la galette à la fin du livre, recette que parents et enfants peuvent cuisiner après avoir lu l'album.

Une très bonne lecture qui en plus rentre dans mon nouveau challenge Petit Bac 2017 dans la catégorie ALIMENT/BOISSON.


samedi 14 janvier 2017

Mon année 2016

Tout d'abord je vous souhaite une très bonne et heureuse année 2017
  avec plein bonnes lectures et de 
Pour rester dans la tradition et qu'il est encore temps, je voulais vous faire mon bilan lecture pour l'année 2016 écoulée.

Je suis très contente et très fière de moi car j'ai lu 140 livres tous formats et genres confondus (romans, nouvelles,albums, BD, mangas).
 J'ai surtout lu des livres au format papier mais aussi écouté des ebooks (format que j'ai découvert en 2015 et que  j'aime vraiment beaucoup) et lu aussi sur ma liseuse mais de façon bien moindre cette année.
Parmi tous les romans, j'ai lu un peu de tous les genres même si ressortent surtout des policiers et thrillers, romans contemporains, romances adultes et new adult, romans historiques et romans jeunesse en grand nombre.

Pour terminer en images, voici la liste de mes coups de cœur et très belles lectures pour 2016 :


 1) Catégorie Policier, Thrillers purs ou psychologiques :







J'ai frissonné et adoré écouter cette histoire racontée d'une façon magistrale



 
2) Romans contemporains




3) Romans historiques :




Une auteure qui ne me déçoit jamais
3) Romans jeunesse :








4) Romance : J'ai découvert cette auteur qui écrit pour les jeunes adultes cette année et je suis tombée sous le charme


5) Album et bande-dessinées

Les carnets de Cerise est un mélange entre la BD et l'album ; cette saga est merveilleuse !! 


dimanche 8 janvier 2017

Nous de David NICHOLLS

Titre : Nous
Auteur : Nichols, David
Éditeur : Audiolib
Genre : Contemporain
Année : 2015
Lu par Patrick DONNAY

Résumé : Douglas Peterson, biochimiste de 54 ans, imagine déjà couler une vie tranquille de retraité auprès de sa femme. Mais celle-ci lui annonce n'être plus sûre de ses sentiments. L'homme met tout en oeuvre pour la reconquérir lors d'un tour de l'Europe, l'occasion aussi de se rapprocher de son fils adolescent.

Mon avis : Que vous dire de ce livre ? J'ai emprunté ce livre à la médiathèque sous la forme audio car j'avais eu une première mauvaise rencontre avec David Nichols lors de ma lecture de son premier livre : Un Jour, que je n'avais pas aimé à l'inverse de nombreux autres lecteurs.

Du coup, je me suis dis que pour une deuxième expérience avec l'auteur, la version audio était peut-être recommandée.

J'ai bien aimé la première partie du livre que j'ai trouvé bien écrite, enlevée, pleine d'humour avec des personnages riches et intéressants. Pour une fois les héros ne sont pas tous jeunes mais arrivent dans la cinquantaine, ce qui se rapproche de mon "grand âge" donc j'ai pu un peu plus m'identifier à eux ou tout du moins les comprendre.

J'ai bien aimé l'analyse à la fois d'un couple en fin de vie conjugale  qui essaye tant bien que mal de rester ensemble pendant quelques semaines à l'occasion de vacances en Europe et d'une famille qui vit les difficultés par rapport à l'éducation de leur fils adolescent.

J'ai trouvé aussi que la construction du récit qui alterne entre présent et passé aide à comprendre ce qui se passe et donne une dynamique au roman.

David Nichols aborde beaucoup de sujets comme les relations au sein du couple, de l'éducation des enfants et du rôle de chaque parent qui n'est pas toujours facile à trouver. Ici l'auteur oppose le père que j'ai trouvé vraiment psychorigide alors que la mère est tout le contraire avec son côté artiste qui laisse son fils libre d'expérimenter la vie. Du coup, on voit que leur fils Albee en est arrivé à détester son père avec qui il est en totale opposition. Une grande partie du roman est donc consacré aux rapport entre Albee et Douglas.

Au final, maintenant que j'y réfléchis en écrivant ma chronique, j'ai bien aimé ce livre malgré beaucoup de longueurs en deuxième partie.

Ce livre m'a donc réconcilié avec l'auteur mais je ne suis quand même pas pressée d'en relire un prochainement même si mon amie Fabienne m'a prêté  un autre de ses livres qui m'attend donc sagement dans ma bibliothèque !!

Ma note : 15/20.

vendredi 23 décembre 2016

La Patissière de Long Island

Titre : La Patissière de Long Island
Auteur : LOTT, Sylvia
Editeur : Piranha
Année : 2016
392 pages
Genre : Roman contemporain historique

Résumé : Au début des années 1930, la jeune Marie est forcée de quitter sa Frise natale et est envoyée par son père, opposé à sa relation avec un protestant, auprès de ses frères installés à New York. Après un temps d’adaptation difficile, elle entreprend de conquérir la ville grâce à une recette de cheesecake qu’elle adapte avec les ingrédients locaux. Soixante-dix ans plus tard, Rona, sa petite nièce est en pleine crise professionnelle et personnelle lorsqu’elle lui rend visite. Marie lui raconte alors l’histoire de sa vie et lui confie avant son retour la recette du fameux cheesecake lui offrant ainsi la possibilité d’un nouveau départ.

Mon avis :  J'avais entendu de très bons avis sur cette lecture et du coup la lecture du résumé m'a vraiment attiré et je l'ai donc emprunté dans ma médiathèque.

Ce roman nous est présenté comme un roman de chicklit assez léger et la couverture nous laisse présager cela ; cependant, le livre est plus qu'une romance ou qu'un roman de fille. Je le présenterai plutôt comme un mélange entre roman contemporain et roman historique puisque le livre et l'histoire alterne entre la réalité et les souvenirs de notre héroïne principale, Marie.

Avec Marie qui est obligée de quitter sa Frise natale pour s'installer dans le New-York des années 30 ; ainsi,c'est toute cette période que nous est raconté et c'est cet aspect du roman que j'ai beaucoup aimé. On peut ainsi suivre le développement des différents quartiers de New-York et de ses habitants.

On suit donc une héroïne très forte, fidèle en amitié et en amour (trop peut-être !!) et qui croit en ses convictions et dans le pouvoir de son cheesecake puisque la recette de ce gâteau est un peu le fil conducteur du roman !!

Je n'ai pas vraiment de critique à faire sauf peut-être quelques longueurs vers la deuxième moitié du roman mais rien de bien méchant.

Ce que j'ai trouvé dommage car je l'attendais vers la fin  du livre , c'est la RECETTE du CHEESECAKE (et son ingrédient secret !!) qui est absente.

Une bonne lecture que je recommande aux adeptes des romans et sagas historiques.

Ma note : 15/20.

Ce livre compte pour mon challenge Petit Bac 2016.


dimanche 18 décembre 2016

Tueur d'écume de Michel Honaker


Titre : Le Tueur d'écume
Auteur : Honaker, Michel
Editeur : Rageot
Genre : Fantastique jeunesse

Résumé : Dans le Pacifique, surgissant de murs d’écume, un supertanker fantôme éperonne des voiliers jusqu’à les couler. Skipper rescapé par miracle, à la tête d’une grande fortune, Cliff décide de partir à la recherche de ce mystérieux vaisseau qui a tué son meilleur ami.
Il recrute Amber, une Indienne « médium », un équipage prêt à tout, et arme un bateau truffé d’armes et de radars.
Commence alors une traque où les vivants vont lutter contre d’insoupçonnables forces…

Mon avis :  Quand j'ai vu ce livre dans les nouveautés de ma médiathèque, j'ai tout de suite été attiré par sa couverture qui me promettait action, suspense, frisson ! Et je n'a pas du tout été déçue !
J'ai dévoré, avalé ce roman qui m'a tout de suite happée !
Il y a  du suspense tout au long de l'intrigue et une tension qui monte crescendo ! Les héros sont attachants et courageux.
Le récit mêle à la fois aventure, mystère et une pointe de fantastique.

L'auteur se base  sur le mystère d'un vaisseau fantôme " le Baron Makarov" qui a écumé les mers durant la guerre froide.

Ce que j'ai aimé aussi, c'est même si le roman est destiné à la jeunesse, les héros sont de jeunes adultes qui vivent des situations dangereuses et ont des réactions adultes ou adaptées à leur âge ; ce livre peut donc être lu par des adolescents et des adultes qui aiment lire de la jeunesse !

Le seul bémol est qu'il manque un glossaire ou une explication des mots marins en bas de page.

En conclusion, un roman excellent que je recommande vivement aux amateurs de romans à suspense et amateurs de sensations fortes.

Ma note : 20/20.

jeudi 13 octobre 2016

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys

Titre : Le sel de nos larmes
Auteur : SEPETYS, Ruta
Editeur : Gallimard
Année : 2016
Genre : Historique jeunesse.

Résumé : Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.
Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté...

Mon avis : Un roman que j'étais pratiquement sûre d'aimer car un peu dans la veine d'un des précédents romans de Ruta Sepetys que j'avais dévoré et adoré : Tout ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre.

 L'auteur revient avec ce livre sur un thème et une période historique  qui lui est chère puisque le livre se passe pendant la deuxième guerre mondiale. Elle aborde à nouveau des pans de l'histoire dont on parle peu ou pas assez puisque nos héros, ici de jeunes adultes vont devoir devoir faire face aux atrocités perpétrées par les nazis mais aussi par les soviétiques. 

Ce qui est assez original aussi, c'est qu'elle aborde la fin de la guerre avec la fuite des réfugiés  puisque nos héros essayent de fuir l'avancée des troupes soviétiques en ralliant la côte afin d'embarquer sur des navires affrétés à cet effet.
Ainsi la majeure partie du livre nous raconte la difficile épopée de plusieurs jeunes de nationalités différentes (Lituanie, Prusse, Pologne, Allemagne)  qui chacun ont vécu des choses différentes et vont vivre les événements de façon différente.

Ainsi chaque chapitre donne la parole à l'un ou l'autre des protagonistes et c'est ce qui donne du rythme au livre qui se dévore une fois commencé.

Les thèmes abordés dans le livre sont vraiment très intéressants : il nous montre le drame de la guerre et les conséquences pour chacun. 
Il nous montre aussi que la guerre peut développer l'entraide mais aussi peut faire naître les instincts les plus vils, le meilleur ou le pire de l'âme humaine.

Ces sujets forts font que l'on souffre avec les héros et qu'on retient son souffle très souvent. Même si le naufrage (à la fin du livre) est peut-être un peu trop vite décrit, il prend au tripes et j'avais l'impression de le vivre en direct tellement c'était bien écrit et bien décrit.

Un très beau livre, très fort sur une période sombre de notre histoire qu'il ne faut pas oublier !

Ma note : 18/20.

samedi 1 octobre 2016

Hoax de Christophe LEON

Titre : HOAX
Auteur : LEON, Christophe
Editeur : Oskar Editeur
Genre : Jeunesse

Résumé :  Caroline Menez, professeur de français, prend sous son aile Kekili Zunu, jeune fille ayant fui le Togo avec sa famille. L'enseignante remarque tout de suite que cette élève est brillante. Afin de la préparer au mieux au Bac de français, elle lui donne des cours particuliers chez elle. Il n'en faut pas plus pour que les bruits circulent. Leurs relations ne seraient pas seulement d'ordre scolaire. Caroline serait-elle vraiment amoureuse de son élève ? Jusqu'où la rumeur ira-t-elle ?

Mon avis :  Un petit roman jeunesse que j'ai emprunté dans ma médiathèque car la couverture puis le résumé m'avaient interpellé.

Ce livre traite du thème de la rumeur et de l'influence néfaste que peuvent avoir les réseaux sociaux et comment une personne au départ, puis des personnes et un événement insignifiant peuvent être montés en épingle et détruire la vie d'une ou de plusieurs personnes.
J'ai trouvé que l'idée de départ était traité de manière intéressante parce qu'elle met en scène des adultes et des jeunes. Parce que cela se passe dans le monde enseignant.

Cependant, j'ai trouvé l'attitude  de l'héroïne principale qui est professeure,  un peu invraisemblable de part sa réaction et sa façon d'agir ; du coup, j'ai trouvé la fin tiré par les cheveux et vraiment trop extrême  (un adulte réagirait-elle vraiment comme ça ?) !

Cependant, c'est un livre qui permet de se poser des questions sur les réseaux sociaux et la rumeur et c'est déjà très bien !

Ma note : 14/20.